L’Arafer publie son premier rapport sur les comptes des concessionnaires d’autoroutes

Autoroutes
Actualité publiée le 6 décembre 2016

Chargée par la loi Macron d’informer le Parlement et les usagers des performances économiques et financières des concessionnaires d’autoroutes et de veiller au bon fonctionnement du régime des péages, l’Arafer publie mardi 6 décembre 2016 son premier rapport sur les comptes du secteur.

Il porte sur l’exercice 2015, avec un éclairage particulier sur les conséquences financières, pour les années à venir, du gel des tarifs de péages décidé par le gouvernement en février 2015.

Les sociétés concessionnaires d’autoroute (SCA) ont réalisé en 2015 un chiffre d‘affaires de 9,4 milliards d’euros, en progression de 2,5%. Les 9 sociétés concessionnaires d’autoroute (SCA) « historiques » (1) représentent 95% du chiffre d’affaires du secteur.

La croissance du chiffre d’affaires a été portée principalement par les recettes des péages (+3,2%), qui ont augmenté à la faveur d’un trafic dynamique (+2,9%). Les 7 SCA privées (ASF, Escota, Cofiroute, APRR, Area, Sanef et SAPN) ont vu leurs tarifs de péage gelés par le gouvernement au 1er février 2015.

Parallèlement, les charges d’exploitation ont progressé moins vite (+ 1,5 %) que les recettes, ce qui a permis une amélioration de la marge opérationnelle, avec un EBITDA de 6,6 milliards d’euros, en augmentation de 3% par rapport à 2014.

L’allongement de la durée des principales concessions, suite à l’accord sur le plan de relance autoroutier, conduit mécaniquement à réduire les amortissements et à améliorer le résultat d’exploitation des concessionnaires (+ 7,3 %), qui atteint 4,8 milliards d’euros.

Les dividendes versés par les concessionnaires ont fortement augmenté pour atteindre 3,3 milliards d’euros (+127,5%), un montant supérieur au résultat net du secteur qui représente 2,2 milliards d’euros.

(1) Cofiroute, Escota, ASF, APRR, Area, ASF, Sanef, SAPN, ATMB et STRF