Nomination : Philippe Richert, vice-président de l’Arafer

Arafer
Actualité publiée le 12 novembre 2018

La réforme ferroviaire du 4 août 2014 a renforcé le collège de l’Autorité en portant le nombre de membres permanents à 3 : le président et deux vice-présidents. Nommé par décret du président de la République du 9 novembre 2018, sur proposition du président du Sénat, Philippe Richert rejoint l’Arafer en qualité de vice-président pour une durée de six ans, après Anne Yvrande-Billon, nommée par décret du 31 octobre 2014 sur proposition du président de l’Assemblée nationale.

Ancien professeur de sciences naturelles, Philippe Richert, 65 ans, a réalisé une carrière de près de 20 ans au sein de l’Éducation nationale.

Élu pour la première fois au Conseil général du Bas-Rhin en 1982, il en exerça la présidence de 1998 à 2008. Devenu sénateur du Bas-Rhin en 1992, il occupa successivement les fonctions de vice-président, de 2004 à 2008, puis de questeur, de 2008 à 2010, au sein de la Haute Assemblée.

Il est élu président du Conseil régional d’Alsace en 2010. La même année, il est nommé ministre chargé des collectivités territoriales au sein du gouvernement de François Fillon.

En 2016, il devient président de l’Association des Régions de France en tant que président de la nouvelle région Grand Est jusqu’en septembre 2017.

L’arrivée de Philippe Richert, dont le mandat court jusqu’en 2024, porte ainsi à six le nombre de membres du collège de l’Arafer. Le gouvernement doit encore nommer un septième membre pour que le collège soit au complet.