L’Arafer s’oppose à la candidature de Jean-Pierre Farandou pour présider SNCF Réseau

Ferroviaire
Actualité publiée le 30 mars 2016
Jean-Pierre Farandou © Keolis

L’examen ce jour, par le collège de l’Arafer, de la candidature de Jean-Pierre Farandou à la présidence du conseil d’administration de SNCF Réseau met en évidence des liens d’intérêts résultant de son parcours professionnel intégralement réalisé au sein du groupe SNCF.

Appelée à se prononcer par un avis juridiquement contraignant sur cette nomination, l’Autorité considère que les responsabilités exercées par Jean-Pierre Farandou et les liens professionnels étroits noués avec SNCF Mobilités tout au long de sa carrière sont de nature à susciter, vis-à-vis des tiers, un doute légitime sur son indépendance.

Par conséquent, l’Arafer s’oppose à la nomination de M. Farandou à la tête du gestionnaire d’infrastructure ferroviaire dont elle salue toutefois le professionnalisme, la vision stratégique et la capacité de dialogue : autant de qualités attendues du (de la) prochain(e) président(e) de SNCF Réseau pour relever les défis posés à l’entreprise.